PERSONAS

Entretien

 

Fragment de l'entretien fait pour l'exposition individuelle PERSONAS

 

Q: “Personas” est un projet d'apprentissage et d'affirmation, dans le sens des techniques artistiques... Excepté cela : qu'as-tu découvert en créant ces images ?

 

R: errière chacun de mes tableaux il y a une histoire humaine et s'il n'y en a pas, comme c'est le cas dans mes travaux les plus abstraits, j'aime travailler avec cette idée de base. J'ai appris à regarder à travers les yeux d'une autre personne et à me mettre, l'espace de quelques instants, à sa place. J'ai également appris à expérimenter à l'aide de différentes techniques à ne pas avoir peur d'utiiliser et de méler d'autres matériaux mais surtout à avoir confiance en ce que je fais.

 

Q: Tes peintures se focalisent sur le féminen, la maternité, mais aussi sur la diversité : nous reconnaissons le monde occidental moderne mais également la présence des peuples ancestraux...

 

R: Il est vrai que la majorité de mes travaux concernent les femmes et les enfants, peut-être parce que c'est le groupe le plus défavorisé. De toute façon ce qui m'inspire le plus souvent c'est la relation entre une mère et son fils. Comme Marguerite Duras le sidail, je crois qu'il n'y a pas d'amour plus inconditionnel que celui d'une mère pour son enfant et parce que j'ai toujours été très reconnaissante pour tout ce que mes parents ont fait pour mon frère et moi.

Ce que j'essaie de refléter dans mon travail c'est une beauté différente, il n'y a pas qu'un seul patron établi. Je crois que la diversité est l'essence du beau et je conviens qu'il n'y a pas qu'une vérité, surtout dans l'art.

Je suis convaincue, même si nous donnons des noms aux différentes époques que nous vivos, que sur certains aspects elle se ressemblent toutes, il n'y a pas de doute sur le fait que pour comprendre le présent et le futur il faut s'intéresser au passé.

 

© Ambassade de l’Equateur - Audrey Delsuc